Les Chroniques de Léa

Accueil > ... > Forum 18

Le Temps d’une phrase de Yannick GIROUARD

4 juillet 2018, 16:02, par Cornelia H.-P.

Oui, l’auteur et sa compagne, ont pensé à Proust ! "Le temps" y est et " la phrase"... la réminiscence s’arrête-elle là ?
Il s’agit dans "le temps d’une phrase" de la seconde qu’il suffit parfois pour prononcer ou entendre une seule phrase qui agit en profondeur sur le cours de notre vie. Qui n’en aurait pas une à citer ?
Dès la page 17 qui clôt le premier chapitre de la première partie, nous en appréhendons la puissance : cette phrase, prononcée des décennies plus tard, et non plus par la mère, mais par la compagne Céline, déclenchera la nécessité d’écrire ce récit : "....la phrase fatidique fonctionne comme un scaphandre" car elle oblige de plonger dans le passé afin de comprendre l’effet encore produit, une phrase qui ressemble presque à un lieu commun, mais, sous forme d’injonction, "il faut". Qui parle et d’où ? La mère, du haut de son autorité, avant elle, sa mère et ainsi de suite..

Un message, un commentaire ?

[Connexion]