Point à la ligne de Fabienne VINCENT-GALTIE

La « bonne figure » faite par Adrienne durant l’échange se décompose aussitôt le combiné raccroché. Telle une poupée de chiffon à laquelle on aurait enlevé un support, elle s’affale un peu plus au creux du fauteuil-crapaud dans lequel elle est restée assise. Quel est ce coup du sort qui lui envoie un revenant pour lui titiller l’esprit ?
Constantin, son amoureux d’autrefois ! Comme un coup de cuillère dans une tasse de café turc, sa réapparition fait remonter en surface des souvenirs sédimentés et des questions.

« Une année de messages pour vous aider à la vie du bon côté et vous rendre heureuse », telle est la promesse sur la boîte que je découvre...
Une boîte à bonheur, comme si c’était possible ! Juliette et Charly se sont-ils rendus compte que je broyais souvent du noir ? Charly, probablement, mais il n’a absolument rien fait jusque-là pour me remonter le moral.

par Léa

commentaires

commenter cet article

[Connexion]