Marie-Antoinette de Pierre de NOLHAC

Comment ce beau rêve s’évanouit-il ? Comment les acclamations de l’avènement se changèrent-elles en murmures, puis en malédictions ? Comment une reine adorée de tout un peuple perdit-elle son affection avant de mourir de sa haine ? Comment celle qui paraissait douée pour relever le prestige de la Monarchie aida-t-elle à en précipiter la chute ? C’est là un des plus tristes problèmes de l’histoire, mais qui ne demande, pour être résolu, que de l’impartialité et de la franchise.

par Léa

commentaires

commenter cet article

[Connexion]