Les Vautours d’Ohara de Laurent Koessler - Extrait

Nous arrivâmes enfin. Cette avancée sur l’océan qu’un travel guide australien avait cité parmi les endroits les plus magiques au monde pour siroter une bière. Nous venions d’atteindre l’extrémité du jardin sécurisé par une imposante barrière métallique en aplomb de laquelle les vagues s’échouaient avec force et fracas en toute saison. Les faisceaux des projecteurs exaltaient encore davantage ce spectacle indicible de beauté et de grandeur. Un tableau ouvert sur la nature libre d’exprimer toute son inspiration créative.
Elle souffla d’admiration.
Elle en perdit momentanément ses mots, plongeant comme quiconque arrivait ici pour la première fois son regard émerveillé par ces rouleaux du bout du monde qui délivraient leurs barouds d’honneur.
Une joie silencieuse nous rattacha. D’autres que moi auraient profité de la situation pour tenter un rapprochement, mais je sentais bien que Ella n’était pas une fille à considérer de la sorte. En aucun cas je ne désirais gâcher ce qui avait tout l’air d’un début d’avancée, aussi timide fût-elle.
Quelques minutes délicieuses s’étirèrent.

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]