La Dandinnerie de Christian HUITOREL

« Christian Huitorel a tout saisi de ce qui, chez Molière, touche à l’âme. La tendresse humaine. Comme acteur avec une élégance rare, il livre dans ses interprétations une retenue, une délicatesse, qui sont chez Molière synonymes de cette nudité d’âme qui émeut le public populaire qui s’y retrouve.

Comme metteur en scène, il déchiquette avec l’habileté d’un chirurgien ce qui choque, ce qui interpelle, ce qui, chez Molière, rappelle au public ému qu’il pourrait lui-même être à la place du héros confronté aux tourments, à la rage, à la détresse, à la solitude, qui l’encerclent pour nous pousser à en rire comme une libération.

Vous l’avez compris George Dandin ressemble comme un frère à Christian Huitorel. Un homme amoureux, non pas de son épouse, mais de sa passion, le théâtre, qu’il aura servi de tout son cœur et de toute son humilité.

Francis Huster »

par Léa

commentaires

commenter cet article

[Connexion]