L’aube de ma jeunesse de Stéphane GRARE

« Dans mon enfance, je me suis enfui dans les rêves pour échapper à un quotidien qui me rendait malheureux et y concevoir un univers enchanteur où je trouvais enfin le bonheur. Je vivais dans ma bulle, isolé loin de tout, loin de la cruauté de la société qui se moquait de mon obésité. Mon cœur cherchait l’amour. Si je le trouvais dans les rêves, je devais bien me l’avouer, il ne viendrait jamais dans la réalité. Un jour vînt la fin de ce rêve ou la terrible descente aux enfers, le cœur effleuré, le cauchemar émergé. J’étais prisonnier dans cette sphère imaginaire tournant en rond sans savoir comment me réveiller. Les murs se dressaient devant moi, se renfermant de jour en jour sur moi-même, sans espoir de le trouver, je me perdais, je devais me retrouver dans la réalité. J’ai quinze ans lorsque je débute le récit d’un passé qui m’a troublé. »

par Raphaël
Nous sommes dimanche et nous voulions vous annoncer les deux ans de LEA...c’était hier et ce n’est pas un poisson.

commentaires

commenter cet article

[Connexion]