Issue de voiles de YANNICK GIROUARD

La grand-voile se dépliait peu à peu, tandis que je nouais l’écoute au taquet, je n’avais pas remarqué la femme, une mère qui tenait son bébé dans les bras, une petite valise à roulettes à côté, un sac à dos, le foulard sur la tête ne pouvant cacher une épaisse chevelure noire. Elle me regardait en désignant mon bateau. J’ai horreur de ça. Je veux qu’on me cause d’abord, même dans une langue étrangère. Une réfugiée, ai-je pensé aussitôt. Ou une terroriste en fuite ? L’enfant étant une leurre. Et elle voulait que je l’embarque ? Je lui fais un signe de la main et je secoue latéralement la tête en signe de refus.

par Léa
Personnage emblématique des éditions, je donne l'actualité de la maison !

commentaires

commenter cet article

[Connexion]