Un auteur classique, une anecdote amusante

Quoi de mieux en ce milieu de semaine qu’une petite anecdote sur l’un de nos auteurs classiques préféré ?

Un professeur de littérature d’une grande université parisienne, au détour d’une rencontre entre anciens élèves, évoquait le fait que Marcel Proust envoyait lui-même de bonnes critiques de ses ouvrages sous de faux noms à la presse pour que les journaux parlent de lui. N’étant pas certains de la véracité de ses propos, nous avons fait des recherches. En effet, des lettres signées par Marcel Proust lui-même ont été publiées par Le Guardian, montrant que l’auteur allait jusqu’à payer des journalistes afin qu’ils vantent son oeuvre dans leurs articles ! La rumeur dit aussi que ce qui motivait à ce point l’auteur à se faire de la publicité c’est qu’il assumait seul ses frais de publication. Les maisons d’édition auraient refuser de le publier avant 1913 !

Il est plaisant de pouvoir imaginer d’aussi grands auteurs se confrontant aux soucis que peuvent rencontrer aujourd’hui de nouveaux talents !

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]