Comment trouver le titre de votre livre ?

L’idée d’écrire un livre peut prendre à tout moment : en dormant, en lisant, dans le train, partout. Les phrases s’écrivent parfois automatiquement, elles peuvent aussi être compliquées à composer. Chaque auteur passe par certaines phases d’écriture, dont le choix du titre du livre. Lequel choisir ? Comment attirer les lecteurs ? Comment faire passer l’essence même du texte en quelques mots ?

Dans la plupart des maisons d’édition, l’éditeur a le pouvoir d’accepter ou non le titre. Il peut le modifier (dans le limite du droit moral qui est inaliénable, le livre est la propriété de son auteur), en proposer certains… malgré tout, il est indispensable d’en trouver un.

La curiosité
Un titre doit rappeler le contenu du livre. Ainsi, posez une question, évoquez un aspect de l’histoire, soyez mystérieux et suscitez la curiosité. Un lecteur ne veut pas lire un livre qui ressemble à tous les autres, il faut donc créer de l’intérêt pour le texte grâce au titre. Le lecteur doit se dire : « Pourquoi ce livre a-t-il ce titre ? »

La longueur du titre
On dit souvent qu’un titre doit être court et percutant, ainsi il est rapidement retenu par les possibles auteurs, qui peuvent se souvenir de lui pour l’acheter ultérieurement ou pour en parler à leur entourage. Cependant, la tendance est au titre long et loufoque, en témoignent le succès Raphaëlle Giordano et Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une, ou encore Jonas Jonasson et Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Ainsi, la longueur n’a pas de réelle importance, l’idée majeure est de donner à son livre un titre parlant et facilement transmissible.

Le style
Selon le style de votre roman, utilisez le vocabulaire représentatif de ce genre. Un lecteur doit pouvoir savoir de quoi parlera le livre en ne lisant que le titre (et en voyant la première de couverture). C’est souvent ces quelques mots qui lui donneront envie de lire le résumé, voire d’acheter le livre. Pour un roman sentimental, les roses, les prénoms, les noms de ville sont assez symboliques ; pour la science-fiction, vous pouvez utiliser des noms inventés, des armes, des animaux. Ces termes permettent de repérer le style du roman. Attention tout de même à ne pas tomber dans le cliché !

Des conseils
Si vous ne trouvez pas le titre de votre roman, pas de panique, vous pouvez demander à une personne de penser pour vous. Avoir la tête dans les mots peut vous empêcher de réfléchir et de créer une phrase de quelques signes seulement, et un regard extérieur n’est jamais négligeable. N’hésitez pas à discuter avec les autres pour trouver des titres, pour créer des blocs de sens qui pourraient mettre en avant certains aspects du livre. Samantha Bailly, auteur de plusieurs livres et responsable de la chaîne Youtube « Samantha Bailly » a raconté qu’elle voulait nommer « Toiles » – titre qu’elle a jugé assez « intello » après coup – un roman qui a finalement pris le titre Ce qui nous lie. La notion de lien exprimée dans le mot « toile » reste bien présente grâce au verbe « lier », et le titre est bien plus compréhensible : ce livre évoque les liens qui peuvent unir les personnes.

Le livre
Un titre peut venir du texte lui-même. Par exemple, dans le roman De force de Karine Giebel, l’expression « De force » est répétée plusieurs fois. Dans la saga Harry Potter, c’est simplement le contenu de l’histoire qui est décrit en quelques mots. Vous pouvez également utilisez le nom de vos personnes, Madame Bovary, Tara Duncan, etc. C’est ce qu’on appelle un titre éponyme.

Des générateurs de titres
Pour vous amuser, et pourquoi pas, trouver des idées ou votre titre, utilisez un générateur de titres tels que celui-ci.

Elles en parlent aussi

Devenir Ecrivain
Samantha Bailly

par Sophie

commentaires

commenter cet article

[Connexion]