Anectdotes d’auteurs : Philippe Leclercq

Les secrets des livres sont avant tout des secrets d’auteurs...

Commençons l’année avec une anecdote d’auteur peu commune !

"Il y a deux mois, en quittant le travail, alors que je suis sur le quai du métro et que le train est déjà bien engagé, je suis surpris par les couleurs d’un livre qu’un homme tient en main, debout près de la porte du wagon. Le train ralentit et le wagon se retrouve presque devant moi. Je n’ai pas distingué autre chose que les couleurs de la couverture. Du bleu, du rouge. Inconsciemment je me sens attiré et je décide de m’installer précisément dans ce wagon au niveau de ce lecteur. Je rentre et quelle n’est pas ma surprise ! Le Monsieur est en train de lire La Cabane ! Scène improbable qui m’égaye. Je m’approche de lui :
- Bonjour, il vous plait ?
Il me regarde, ahuri. Il y a tant d’interactions polluantes dans le métro ! Je le rassure :
- Regardez la photo derrière.
Il regarde puis sourit en me reconnaissant.
Il y a foule et nous échangeons quelques mots avant qu’il parte mais je ne situe pas vraiment l’origine de son achat. De mémoire il l’a eu via quelqu’un qui était présent au prix LEA 2017. Peu importe, cet effet de surprise m’a vraiment fait plaisir !"

Sur cette note amusante, toute l’équipe LEA vous souhaite une magnifique et heureuse année 2019 !

La Cabane
Philippe Leclercq

Julien et Bérénice se donnent rendez-vous chaque mardi midi dans un lieu étrange, le Dôme.

Là, dans la chambre douze qu’ils baptisent La Cabane, le jeune homme et la prostituée s’aiment en secret.

Un amour contraint et douloureux, limité à deux heures de bonheur chaque semaine.

Jusqu’au jour où l’énigmatique Bérénice déclare à son compagnon tourmenté que leur amour va pouvoir devenir réalité, affranchie et éternelle.

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]