Anectdotes d’auteurs : Bernard Corbel

Les secrets des livres sont avant tout des secrets d’auteurs...

Bernard Corbel nous livre cette anecdote qui nous démontre qu’être auteur c’est aussi savoir s’adapter ! Avec humour, il nous raconte l’épopée de deux pingouins au Sahara :

"En 2014, est paru chez Riveneuve éditions Fortunes et infortunes d’un exilé cambodgien que j’ai écrit avec mon ami Kim Ang Srun. C’est le récit de sa vie bouleversée par le régime des Khmers rouges. Nous avons organisé beaucoup de rencontres autour de ce livre, pendant lesquelles Kim Ang racontait son parcours d’exilé, un sujet d’actualité, et ensuite échangeait avec les personnes présentes.

Nous sommes ainsi allés à une soirée organisée par le Rotary Club d’une ville de la grande couronne parisienne. Nous étions tous deux correctement vêtus, mais sans costumes, ni cravates. Or tous les hommes étaient en costume-cravate du meilleur goût, et les femmes étaient aussi magnifiquement vêtues. C’était très chic.

Quelques semaines plus tard, nous étions invités pour une soirée analogue par un autre Rotary Club. Poussés par nos épouses, nous nous étions chacun mis sur notre 31, chemise blanche, costume et cravate. Nous étions fin juin, il faisait chaud. L’assistance était essentiellement masculine, et tous les honorables membres de ce Rotary Club étaient en jean, et même pour certains en short ! C’était dans une petite ville située au milieu de la plaine céréalière de la Brie, la plupart des membres du club étaient agriculteurs. La moisson venait tout juste de commencer, plus tôt que prévu lorsque la date de cette rencontre avait été choisie. Beaucoup étaient venus directement de leurs champs sans repasser par chez eux pour se changer.

Avec nos tenues décalées, nous étions aussi à l’aise que deux pingouins le seraient au milieu d’une tribu nomade du Sahara !"

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]