Le choix de Léa d’Olivier Antomarchi

A PROPOS DE L’AUTEUR :

Du cinéma à l’écriture…

Né à Marseille, de parents corses, Olivier Antomarchi grandit au milieu d’une famille modeste qui lui transmet l’amour de la lumière, des cigales et des mots. Dès l’adolescence, le plaisir de composer des histoires, de sculpter des rimes, de faire naître des émotions, pour qui voudra le lire (une amoureuse, un ami fidèle, un parent), s’impose peu à peu. Il écrit des nouvelles et des poèmes. Amoureux du cinéma, il souhaite en faire son métier, avant que les études et les contraintes de la vie matérielle ne le rattrapent. Il entame alors un parcours professionnel plus traditionnel où il devient entrepreneur, puis professionnel de l’investissement dans les entreprises en croissance. Il vit dans plusieurs capitales dont New York, Londres, Paris et Bruxelles. Il fonde une grande famille sur laquelle il s’appuie pour reprendre le fil de ses passions.

En 2013, à l’aube de ses 40 ans, il décide donc de retourner à ses amours de jeunesse et consacre de plus en plus de temps à l’écriture. Formé à l’école de cinéma Raindance à Bruxelles, il écrit plusieurs scénarios de long métrage, dont l’un est actuellement en développement avec une réalisatrice. Son univers est peuplé de personnages singuliers et solaires qui se débattent au sein de familles souvent fracturées par le mensonge ou la transgression. Ces lignes de force dont s’inspiraient ses maîtres cinéastes : Pialat, Sautet et Téchiné.

Encouragé par sa femme, il écrit son premier roman Le Choix de Léa, où certains des thèmes sociétaux qui lui sont chers sont incarnés par deux jeunes femmes, amoureuses et libres, dans la campagne provençale qu’il chérit tant.

Ce premier roman a déjà été adapté pour le cinéma sous le titre Léa et est sorti en salles en juin 2018 à Paris (Cinéma Saint-André des Arts).

MON AVIS :

Léa est une jeune femme de 35 ans pleine de vie, amoureuse, avec des rêves et des projets, mais la maladie en a décidé autrement pour elle. Elle retrouve alors une liste de choses que l’adolescente qu’elle était aurait aimé faire et décide d’avoir le choix. Entre finir sa vie sur un lit d’hôpital, diminuée par de lourds traitements sans grands effets, ou vivre à fond les derniers instants qu’il lui reste... Elle choisit. Olivier Antomarchi ose aborder, dans ce récit poignant, avec le bon ton et une douce écriture, un thème dont peu de personnes parlent ouvertement, et le raconte à travers l’existence de Léa.

Le Choix de Léa
Olivier Antomarchi

Dans la chaleur du Luberon, Léa et Isa s'aiment en pleine lumière malgré les réticences familiales et le regard blessant d'une petite ville de province.

Quand Léa reçoit un appel téléphonique qui va la renvoyer inexorablement vers un passé douloureux, elle fait ce choix délicat et irréversible. Ne pas retourner dans cet enfer, refuser le supplice des hommes en blanc. N'écoutant les conseils de personne, elle décide de vivre passionnément et de suivre ce chemin sans retour vers ses désirs les plus intimes, ses passions les plus sûres. Donner un sens à son choix, devenir une source d'inspiration.

Une course contre la montre pour honorer ses rêves d'enfant. Une liste, neuf mois, trois saisons. Des champs de vignes aux Alpes suisses.

Poussière d'ange.

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]