La Pierre intérieure d’Arthur Brac de la Perrière

Une rencontre entre deux mondes, deux êtres que tout oppose à première vue...

A PROPOS DE L’AUTEUR :

Cet HEC sait ce qu’il veut et ce dont il n’a plus envie. Il a soif d’entreprendre et participe à des constructions improbables : la stratégie d’une multinationale, quelque temps, puis une reconversion dans l’artisanat du bâtiment et, sur son chemin, des carnets de voyage en poèmes pour traverser les continents.
Il n’a pas peur de se lancer dans plusieurs ONG, à Paris ou à l’international, pour voir la diversité de la vie et découvrir les gens, ceux qui lui donneront le goût de s’engager dans des missions humaines. Il apporte ainsi son étonnement et s’enrichit d’émotions qui transforment son regard sur le monde.
En 2011, il crée son entreprise avec une vision engagée : sociale et écologique. Sept ans après, il dirige une équipe de plus de quarante personnes. Il poursuit sa volonté d’apporter sa pierre pour améliorer le monde, s’enracine dans le milieu fécond de entrepreneuriat à travers des actions pour aider les jeunes, et devient président d’une confédération artisanale pour développer et protéger l’artisanat, en un mot : résister.
Il ne se dit pas « artiste », même s’il en a l’esprit, mais il n’hésite pas à apprendre et expérimenter, car il veut toujours donner le meilleur de lui-même, pour lui, mais aussi pour les siens, ses quatre enfants, ses lecteurs, ses salariés, ses clients... Ainsi, ses lectures philosophiques le poussent à interroger le monde moderne.
Alors écrire était pour lui une évidence et une nécessité et, avec son dernier ouvrage, La pierre intérieure, il délivre un message fort qui ne laisse pas insensible, et pose la question : comment vivre dans le monde moderne ?

MON AVIS :

Un récit de vie tout en simplicité où nous prenons plaisir à découvrir Célyne, parisienne à la vie trépidante qui, au détour d’un weekend de repos forcé en Creuse, dans le dépaysement le plus total, fait la rencontre de Gilbert, tailleur de pierre. Tout au long du roman d’Arthur Brac de la Perrière, nous avons ressenti la vibration, l’énergie qui se dégage des sculptures et en particulier de la pierre que Célyne achète le premier jour de son arrivée dans cette région chargée de mystère. Grâce à ce morceau de statue, Célyne va se sentir vivre, être, et ce qu’elle découvrira par la suite ne vous laissera pas de marbre... Les personnages vivront donc ainsi joies et drames et c’est un réel plaisir de suivre leur parcours riche d’enseignements, d’une philosophie de vie bien éloignée de la routine citadine et qui pousse à l’introspection.

La pierre intérieure
Arthur Brac de la Perrière

Le monde moderne épuise les déracinés. Célyne mène une vie trépidante à Paris, et rien ne semble pouvoir l'arrêter, sauf peut-être cette rencontre avec une mystérieuse statue dans la Creuse. Gilbert, lui, est un artisan tailleur de pierre. Il aime son métier et lit le monde à travers les vieilles pierres.

Lorsque Célyne et Gilbert se rencontrent, deux mondes éloignés se découvrent, à la recherche de leur chemin de vie et de leur pierre intérieure...

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]