Born to be... John ! de Paul Arquier-Parayre

A PROPOS DE L’AUTEUR :

Un artiste, un auteur…
C’est à Marseille, durant ses études chez les Jésuites que l’auteur va murir son envie de lire et d’écrire. Il est passionné d’archéologie et il fera des études d’histoire. Il a une affection particulière pour le cinéma Fantastique et de Science-fiction. Peintre amateur, il maîtrise le Néo-Fauvisme.

Mais Paul ARQUIER-PARAYRE est un touche à tout ce qui est artistique. Qu’il s’agisse de la peinture, du cinéma, de la littérature, il est présent et œuvre pour créer et partager.

Mais c’est aussi un homme d’engagement autour de l’humain. Depuis 1989 il travaille comme conseiller à la mission locale des jeunes des Pyrénées orientales.

Plusieurs ouvrages écrits et toujours cette même envie de progresser, d’écrire des romans toujours plus fous les uns que les autres. Pas de limite dans la création, car le plus important est d’offrir des histoires qui transportent le lecteur dans une autre dimension existentielle…

Born to be… John ! en est l’exemple même. C’est simplement un ouvrage euphorisant, décomplexé, racoleur pour les lectrices et les lecteurs en recherche de plaisirs littéraires à l’état pur, avec une pointe d’humour.

MON AVIS :

Dans son roman Born to be... John !, Paul Arquier-Parayre nous entraîne au cœur des années 80 aux côtés John Macaroni : un personnage haut en couleur. Comme une rétrospective où règnent flipper et musique disco, les aventures de John, retranscrites avec beaucoup d’humour et de dérision, vous feront obligatoirement sourire. Cet ouvrage est débordant d’imagination, nous voyageons de rebondissements en traits d’esprit et sans nous en rendre compte nous nous attachons au personnage principal. La bonne humeur est au rendez-vous : un roman parfait pour l’été !

Born to be... John !
Paul Arquier-Parayre

John Macaroni a toujours été un peu spécial : gaucher, pâle aux yeux bleus dans une famille typée méditerranéenne, fondu de disco, de requins et de made in USA

Au réveil d’un court coma provoqué par un accident de skateboard, ses capacités physiques et intellectuelles se décuplent. De concours de pizzaïolo aux compétitions de tennis, en passant par les dancefloors enflammés, il nous convie dans une loufoque épopée dans les années 70 et 80.

John Macaroni est-il le frère caché de John Travolta ou de John McEnroe ? That is the question !

par Julia

commentaires

commenter cet article

[Connexion]