Approche de John AIR

John Air, qui ne se veut pas poète, nous offre des expressions rythmées et piquantes dans son nouveau recueil Approche.

Approche
John Air

Dans ce monde où tout va vite, la place de l’expression est souvent courte alors faites en une belle approche et embarquez-vous dans un univers moderne, tonique, avec un regard qui brille sur une vision sereine.

Recueil de vérités où simplement source d’inspiration.

A PROPOS DE L’AUTEUR :

Passé l’envie d’être chanteur, il s’est dit qu’écrire des textes n’était pas si mal. C’est donc dans les années 1980 que John Air commence l’écriture pour exprimer son regard sur la vie. Les années passent et les textes rythmaient son existence, avec un esprit plus joyeux. « Mais l’homme que je suis a des idées, des sensations, des impressions et des expressions sur presque tout ! Sur cette vie ici-bas… »

Avec toutes ses créations, il a vécu en direct le renouvellement de son écriture, imprégné qu’il est depuis très longtemps par la chanson française et anglo-saxonne. Ses références concernent des artistes l’ayant inspiré pour leur modernité textuelle, l’organisation des mots, la narration. Puis plus tard l’écriture Rap et Slam.

Depuis 2010, il a mis le turbo pour avoir produit plus de mille réflexions. Elles sont réparties dans plusieurs recueils, dont Sonde, premières plongées.

MON AVIS :

John Air a écrit des milliers de textes, qui se rejoignent, en toile de fond un fil conducteur, l’espérance totale et certaine de jours meilleurs…, mais en attendant, quelques partages, égratignures aussi et des critiques, mais jamais très poussées, car il déteste la méchanceté. Son style a trouvé sa forme, sereine, claire, directe et un humour sain et amusant.
Dans Approche, nous pouvons lire des poèmes qui ne sont pas des poèmes ( ! ), ils en ont la forme, les vers, la brièveté et la musicalité, mais plus que cela, ils veulent transmettre : une culture, une réflexion, un amusement.
Une écriture fluide, une lecture non imposée, qui peut commencer un jour, continuer un autre, et finir, ou non... Les titres nous happent comme un métro et nous déposent à une autre station, une autre destination, un autre poème.

par Sophie
De l'éditorial à la communication web, je tente d'aider chaque auteur dans la création et la promotion de son livre !

commentaires

commenter cet article

[Connexion]